Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Quand Jupiter rencontre les Roubaignots sans les Roubaignots... C'est pas rigolo !!!

Les riens, les alcooliques, les fainéants, les illettrés, les sans costards de luxe, les jaloux ... Bordel, je vous hais compris ???

Les riens, les alcooliques, les fainéants, les illettrés, les sans costards de luxe, les jaloux ... Bordel, je vous hais compris ???

En premier lieu, explication sur une question linguistique mais, rassurez-vous, il ne s'agit, en rien, de la grotesque polémique stérile, sur écriture inclusive, même si j'en ai toujours usé, sans pour autant, la rendre "invasive" car en abuser, c'est grand-guignolesque et laid... Cela concerne plutôt la bonne orthographe, en chtimi, du mot et adjectif "Roubaignot", que d'aucuns écrivent sans "t", contrairement à mizote, alors que la 20ème lettre de l'alphabet français est, en l'occurrence, une consonne préparatoire à l'inclusion du genre féminin !!! 

Mais bon, en paraphrasant, ce très cher et regretté Frédéric Dard dit "San-Antonio", je dirais que le patois appartient, à tout le monde, pouvant l'utiliser comme il l'entend. 

En second lieu et, après cette petite digression sans indigestion, à l'heure où j'écris, ce petit article, dans la joie et la bonne humeur, le Président de la République Française, Monsieur Emmanuel Macron, a dû poser le pied, en terres nordistes, à l'occasion de son périple-éclair, en métropole lilloise, au sein de l'une des régions les plus sinistrées de l'Hexagone. 

Selon le programme "d'euch t'chiote vigite, dinch'Neur d'eul prégidin", Sa Majesté Manu 1er est annoncée, pour ce lundi soir, chronologiquement, en Préfecture du Nord (avec les élus -es pour respecter mon quota d'écriture inclusive ne la rendant pas répulsive par dérive compulsive), afin d'évoquer la politique de la ville, puis à Roubaix, sur la même thématique, à La Condition Publique, l'un des hauts fiefs "Bobos" de céans (?). Lire en cliquant 

Certes, Sa "Complexité" jupitérienne from Macronie (ex-Mont Olympe depuis mai 2017) a martelé qu'il privilégierait, sans complexe, les "premiers de cordée", sans tenir compte du courroux des jaloux, fainéants et autres, Néanmoins, pour ce qui concerne la politique de la ville et, de surcroît, dans la ville la plus pauvre de France, on s'attendait, sans être pour "autin soyeux", à un séjour plus long et exhaustif... Et, surtout, à des rencontres instructives donc constructives, avec de vrais Roubaignots (es), ce qui serait un minimum ???

Mais que nenni puisque c'est l'Etablissement Public de Coopération Culturelle susvisé (administré par la Ville de Roubaix, la Métropole Européenne de Lille et le Conseil Régional des Hauts-de-France) qui, contre toute logique, va représenter, les Roubaisiens (nes), alors que le politique aura déjà pris, la parole, en préfecture, en la confisquant de facto aux Citoyens (nes)... Ce qui, en plus d'être choquant et indécent, bafoue toutes les notions élémentaires, de la démocratie participative, à l'instar de la mascarade des Conseils Citoyens.

Or, hasard ou coïncidence, le même EPCC "La Condi", comme certains utilisateurs récurrents aiment à le nommer, à l'évidence, pour afficher leur possession des lieux, a été désigné, par un subterfuge, ès qualité d'acteur local, du conseil citoyen de Roubaix-Est, ce qui m'a contraint à engager, un recours, devant le tribunal administratif de Lille ???

D'ailleurs, pourquoi les conseillers citoyens légitimes,, du secteur, n'ont-ils pas été conviés, à cette réunion roubaisienne, puisque la politique de la ville est censée les concerner ???

Tel "Fantomas", Jupiter affectionne, tout particulièrement, les déguisements mais, toutefois, celui-ci ne pourrait être idoine, pour sa venue à Roubaix, car le Salon du Playmobil, de Leers, a déjà eu lieu les 4 et 5 novembre 2017 !!!
Tel "Fantomas", Jupiter affectionne, tout particulièrement, les déguisements mais, toutefois, celui-ci ne pourrait être idoine, pour sa venue à Roubaix, car le Salon du Playmobil, de Leers, a déjà eu lieu les 4 et 5 novembre 2017 !!!

Tel "Fantomas", Jupiter affectionne, tout particulièrement, les déguisements mais, toutefois, celui-ci ne pourrait être idoine, pour sa venue à Roubaix, car le Salon du Playmobil, de Leers, a déjà eu lieu les 4 et 5 novembre 2017 !!!

Jean-Christophe Levassor, directeur de la Condition Publique, s'est donné, aussitôt, un satisfecit, sur son action, en prétendant œuvrer, sans le moindre élitisme, pour tous les publics... Bin, on voudrait bien croire, à sa sincérité mais, je ne sais pas pourquoi (ou si peu), je n'y parviens pas car la réalité quotidienne vient le démentir au plus fort ???

Il ne suffit pas d'amener, les sempiternelles associations lui servant, par union sacrée, de cautions morales, ni de vanter quelques actions populaires vraies ou supposées où là, soudainement, il n'y a pas de budgets mais, à votre bon cœur, le bénévolat est de rigueur (hormis pour quelques prestataires), contrairement à ses autres événements très onéreux. 

D'ailleurs, certaines animations relèveraient, davantage, des compétences d'un comité de quartier (s) et/ou des fêtes, du territoire impliqué, que d'un EPCC...

Je reviendrai, plus longuement, sur la Condition Publique, après lui avoir réclamé, des comptes, ses comptes et ceux de ses partenaires en coproduction de projets (relevant tous, au sens de la CADA et du Conseil d'Etat, des documents administratifs accessibles au public), car ses voies sont encore plus impénétrables que celles du Seigneur.

Cependant, il convient de s'interroger si le Sieur Levassor et les membres de son équipe vivent, à Roubaix, ou si, à l'instar des heureux détenteurs des 30000 emplois sur les 42000 existant, à Roubaix, tous secteurs confondus (incluant les contrats aidés), ils reprennent, à la fin du boulot, la route, le métro, ... Pour retourner, dans leurs villes respectives, profiter d'une quiétude bien "méritée" ou pas, tandis que les Roubaignots (es) resteront dans la galère (chômage de masse et de trop longue durée, misère, insécurité diverse et variée, voyoucratie, clientélisme, népotisme, paternalisme, communautarisme et tout le toutim) ???

Le paradoxe, de l'histoire, est que M. Macron parle de lutte contre les discriminations...

Au niveau de la politique de la ville, n'est-il pas temps de mettre un terme, après des décennies d'échecs notables et notoires, à ces utopies consistant à laisser croire que le socioculturel, le socio-sportif, le socio-social etc., seraient la solution-miracle à tout... Danser, chanter, rapper, taper dans un ballon, grimper au mur,  ... C'est bien mais ce n'est pas le remède radical pour réguler, plus de 40 années de chaos, dans l'ex-capitale du textile.

Bref, Emmanuel Macron ne verra pas, au cours de sa visite furtive, le vrai Roubaix, celui des laissés-pour-compte (plus de 45% en-dessous du seuil de pauvreté et énormément juste au-dessus), des logements insalubres, des marchands de sommeil prospérant grâce à la complaisance des politiques et des pouvoirs publics, de la délinquance, de la criminalité, des nuisances multiples, ... Mais, il prétendra, n'en doutons pas, en avoir les solutions !!!

Dans le même registre, une incursion cadenassée, dans le quartier de la Bourgogne (Tourcoing), le matin très tôt, est sans rapport, avec la vie réelle, quand la "faune" s'éveille, ce que Gérald Darmanin, comme Guillaume Delbar, n'omettront pas, espérons-le, de lui rappeler.

N'ayant pas été convié ni cherché à l'être, j'attends de lire, les échos, de cette rencontre filtrée avec les Roubaignots... Mais, sans les Roubaignots n'étant pas du sérail !!!

 

Affaire à suivre...

 

Khader Moulfi

 

Pour "Sauvons Roubaix"

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article