Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Dieudonné à Roubaix : 1 procédure correctionnelle pourra-t-elle régler la querelle de la quenelle ???

Tweet de la Condition Publique de Roubaix, apparemment, détourné à la "gloire" de Dieudonné jubilant, à présent, à l'instar de ses disciples, de la terrible quenelle infligée et de sa finalité ???

Tweet de la Condition Publique de Roubaix, apparemment, détourné à la "gloire" de Dieudonné jubilant, à présent, à l'instar de ses disciples, de la terrible quenelle infligée et de sa finalité ???

Dans mon article, du 28 janvier 2018, j'exposais, dans la joie et la bonne humeur, ma vision caustique du "Dieudonné-Gate" dans laquelle, contrairement à celles des différents protagonistes, des observateurs de la vie publique, de la presse et des médias, je révélais, de manière circonstanciée et objective, l'incompétence affichée, l'extraordinaire amateurisme et la responsabilité indéniable, de la Condition Publique de Roubaix, ayant permis, au Sieur M'Bala M'Bala, de s'y produire, à deux reprises, nonobstant la supercherie dévoilée bien avant le premier lever de rideau (lire en cliquant sur ce lien).

En l'espèce, il est incontestable que le manque cruel d'anticipation, de la part des dirigeants de l'établissement public susnommé, essentiellement, les vérifications basiques tant sur la société "l'Esprit de la Forêt" que sur la réalité de la présentation de cosmétiques... Puisque ce genre d'événementiel est assorti, par définition, à d'autres éléments promotionnels.  

D'autant plus que ladite entreprise était, visiblement, une nouvelle cliente...

Et peu importe si une entité commerciale privée : Les Salons Kennedy, sise à la Chapelle-d'Armentières, fut bernée, également, par le très notoire et sulfureux "sociétaire" des tribunaux correctionnels (Dieudonné), un EPCC doit s'imposer une rigueur exemplaire, surtout, avec autant d'effectifs salariés dans son équipe (lire en cliquant sur ce lien).

Pour tenter de se déresponsabiliser, les dirigeants de la CP, ont eu recours, initialement, à une "jawad"... Et, à présent, ceux-ci viennent d'annoncer, via un tweet du 30 janvier dernier, un dépôt de plainte contre X pour escroquerie et abus de confiance (?)... Rien que ça !!!

Tweet de La Condition Publique de Roubaix, du 30 janvier 2018, confirmant un dépôt de plainte contre X pour escroquerie et abus de confiance !!!

Tweet de La Condition Publique de Roubaix, du 30 janvier 2018, confirmant un dépôt de plainte contre X pour escroquerie et abus de confiance !!!

Pour ce qui me concerne, je suis plus que circonspect quant à l'heureux succès, d'une action correctionnelle, dans cette affaire devenant de plus en plus grand-guignolesque, au gré du buzz provoqué et entretenu, de part et d'autre, puisque les deux infractions pénales supposées sont, à l'évidence, très loin d'être caractérisées par les faits ???

La Condition Publique aurait dû annuler la location, sur le champ, dès sa prise de connaissance de l'arnaque, en fonction du contrat, si ce dernier contenait des clauses résolutoires... Mais, en permettant, non pas une mais deux représentations, de Dieudonné, après découverte de la "ruse"... L'établissement public de coopération culturelle a régularisé, de manière tacite, les éventuelles irrégularités entachant la convention originale.

Par conséquent, la remise in bonis rétroactive, de facto, du contrat entériné, par Noémie Montagne (épouse de Dieudonné et représentante légale de la SASU susvisée) et La Condition Publique, a purgé, de plein droit, tous les vices de forme antérieurs et autres.

Et si, de surcroît, la CP a encaissé, le versement y afférent, quel serait son véritable préjudice, in fine, hormis avoir prouvé sa carence en professionnalisme et sérieux ???

Dans ce contexte, il me semble plutôt singulier voire paradoxal d'invoquer, a posteriori, les délits d'abus de confiance et d'escroquerie (articles 314-1 et 313-1 du Code Pénal), sur ce qui a été consenti, implicitement, librement et, préalablement, par les "plaignants", via le maintien réitéré, deux fois, du "one-man-show", de Dieudo, en date du 27 janvier (?).

N'importe quel avocat de la défense maîtrisant, le sujet, pourrait démontrer cela et démonter, le reste, dans l'hypothèse, trop peu probable, selon mizote, où cette plainte "écran de fumée" dépasserait, par miracle, le stade de son classement sans suite, très prévisible, par le Procureur de la la République !!!  

En revanche, une vraie question se pose, quant au "plan sécurité", de ces deux manifestations publiques puisque, d'une part, la Condition Publique, n'a pas autorité pour gérer l'ordre public... Et, d'autre part, les nouvelles règles sont très strictes, surtout, quand il s'agit d'un tel personnage ne laissant pas "insensibles" les pro et anti-Quenellier ??? 

En s'octroyant le droit d'autoriser les deux prestations scéniques décriées, en dépit de la détection de la perfidie, les principaux décideurs, de la structure d'accueil roubaisienne, ont-ils pris l'attache, au préalable, du maire ou de son délégataire pour son pouvoir de police dans la commune, du préfet et du commissariat de police, afin d'évaluer, le risque exhaustif, dans la perspective de mettre en place le dispositif de sécurité idoine ??? 

Si oui, existe-t-il des documents officiels ayant agréé, dans l'urgence, ces attractions ???

Sinon, ce serait une faute très lourde, de cet établissement public, avec défaillances indéniables en termes de principe de précaution constitutionnel et de gestion du risque ???

Alors que ces obligations sécuritaires sont imposées, sans distinction, à de petits organisateurs privés même occasionnels (souvent fauchés), il est étonnant que cet EPCC ait pu y déroger, arbitrairement, par simple "oukase" attribué à lui-même ??? 

Certes, il est plus aisé de recevoir, en grande pompe, "Jupiter" (alias Emmanuel Macron, le roi du déguisement), avec selfies et tout le toutim mais, néanmoins, je recommande, très humblement mais, fermement, à Frédéric Minard (président de la CP et adjoint en charge de la culture) et à Jean-Christophe Levassor (directeur), de revoir, sans délai et, avec humilité, tous les fondamentaux dans ce domaine qu'ils prétendaient "maîtriser" !!!

Affaire à suivre...

 

Khader Moulfi

Pour "SAUVONS ROUBAIX"

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article