Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Bonne Année 2020... Euh j'déconne of course mais le cœur y est !!!

 Bin, vous ne voudriez quand même pas que je vous mente, en vous faisant de vaines promesses trop "prometteuses" (pléonasme par nécessité), à l'instar des politicards en périodes préélectorales et électorales ???

Bin, vous ne voudriez quand même pas que je vous mente, en vous faisant de vaines promesses trop "prometteuses" (pléonasme par nécessité), à l'instar des politicards en périodes préélectorales et électorales ???

Certes, je suis très attaché, comme beaucoup d'entre vous, aux traditions françaises mais, parfois, il faut savoir les adapter, au contexte actuel, par exemple, en honnissant la tauromachie dont prime la barbarie, sur le folklore devenu "boucherie" si cher à Arditi !!! 

Le réveillon de la Saint-Sylvestre succédant, une semaine plus tard, au consumérisme frénétique de Noël, ne se borne plus à être une fête populaire et "bon enfant", en s'embrassant sous le gui et en se souhaitant le meilleur pour l'année nouvelle mais, depuis le règne de l'individualisme et du narcissisme de masse, via les "selfies", les réseaux sociaux & Co, tout s'est transformé en un étalement choquant et indécent, des "m'as-tu-vu", pour tenter d'impressionner, autrui, au moyen d'artifices faisant, rarement, très long feu.

La France et ses régions étaient jadis festives, durant douze mois, sans attendre la "teuf" commandée, par le calendrier et, accessoirement, les publicitaires et autres marchands de rêves tarifés (je n'ai pas dit plaisirs, ah bin si je viens de l'écrire), avec l'incontournable invité-vedette de la dernière soirée de l'année : le "smartphone-icône" collé au doigt et à l’œil (certains utilisent plusieurs doigts et les deux yeux mais ça changeait l'expression).

Mais, malheureusement, de nombreux fléaux (chômage, pauvreté, insécurité, les communautarismes car il y a mille et une façons de créer et d'organiser l'entre-soi, l'isolement galopant des laissés-pour-compte de la société, essentiellement, les personnes âgées abandonnées, par leur famille, les considérant comme des boulets, les tarifs prohibitifs de la plupart des événements, ...) ont contribué à occire, ce moment de réjouissance collective, à travers le pays, au profit d'un ersatz codifié pas très avenant. 

Et, pour continuer à faire illusion, chacun y va, avec plus ou moins d'inspiration, de ses vœux originaux ou récoltés, ci et là, en essayant de souffler sur les braises, d'une tradition universelle de pure forme, voire de simple politesse, en vue d'aspirer, mutuellement et, légitimement, à une bonne et heureuse année à laquelle peu de personnes croient, à vrai dire, eu égard à la très préoccupante réalité nationale et internationale, ainsi qu'à une tendance constante à aller de mal en pis, puisque le "mal an" a pris l'ascendant, depuis belle lurette, sur le "bon an", entrecoupé d'instants de bonheur distribués avec disparité.  .

L'optimiste pragmatique ne saurait se réduire, à une posture caricaturale "bisounours", en s'inventant un "nouveau monde" parfait 2.0 (tiens ça me rappelle un certain Jupiter of Macronie !!!). D'ailleurs, Pangloss, le précepteur de Candide évoquait, sous la plume de Voltaire, "le meilleur des mondes possibles" mais, au 21ème Siècle, toute personne dotée, d'un minimum de conscience éclairée, sait que nous sommes très loin des "possibles".

Je sais... Je dois lutter, quotidiennement, contre ma dualité comme Docteur Jekyll & M. Hyde, Gainsbourg et Gainsbarre, ...

Je sais... Je dois lutter, quotidiennement, contre ma dualité comme Docteur Jekyll & M. Hyde, Gainsbourg et Gainsbarre, ...

Et en même temps, vous me connaissez mes très chers Internautes adorés et, nonobstant mon incorrigible propension à me moquer de tout (moqueux d'gins), à en rajouter (quoique parfois je me modère lorsqu'il m’arrive de penser au premier degré), à me comporter en iconoclaste mesuré, ... Vous savez, fort bien, qu'après avoir "béni", dans la joie et la bonne humeur, Sylvestre et sa célébration faisant exploser l'addition, que je me soucie de vous et du monde, même si celui-ci sait se montrer outrancièrement immonde !!!

Il faudrait être doté d'un esprit, tout particulièrement tordu, pour ne pas espérer, pour son prochain, une excellente santé, la prospérité, la félicité et tout le toutim mais, malheureusement, nul n'a la faculté de pouvoir exaucer, in fine, ces vœux hypocritement ou sincèrement formulés... Mais, en revanche, des choses primordiales sont à recommander, à l'occasion de cette nouvelle année, notamment, en ce premier trimestre électoral de tous les dangers, à Roubaix (c'est valable aussi pour la plupart des autres municipalités). 

En l'espèce, des forces obscures et monstrueuses sont dans tous leurs états, au sein du paysage politicard roubaisien, (le PPR), engendrant le "The Politicard Horror Picture Show", dans lequel les girouettes, roubaignots-garous, alimentaires, polymorphals, récup-tout, étrolls, ... Au cri de "Z'veux z'être maire de Roubaix en 2020" (lire l'article ci-dessous).

Des quidams, à la conquête du trône de Roubaix, viendront vous assurer qu'ils peuvent tout accomplir, pour votre bien et mieux encore, en déclamant : "promis, juré, craché", sans dire comment ils le feront et en omettant, au passage, de préciser que moult compétences, pour ce faire, ne sont pas du ressort de la commune qui, de surcroît, en a transféré, une très grande partie (avec les budgets y afférents), à la Métropole Européenne de Lille (MEL).

D'ailleurs, j'attends, avec impatience, les programmes des différentes listes en lice, aux Municipales 2020 à Roubaix, pour les analyser, décrypter et mettre en exergue toutes leurs incohérences et autres manœuvres teintées de clientélisme, "démagogisme", populisme, communautarisme, ... Ainsi que la composition de ces listes qui risquent d'être plus nombreuses, au premier tour, que les suffrages exprimés (j'exagère mais...).

Par conséquent, je vous préconise, dans la perspective de ne pas vous faire "voler", l'élection du premier édile roubaisien, comme en 2014, dans un contexte d'hystérie, de pure folie, de mythomanie et de vendetta, car ce n'est pas la légitimité du maire actuel, Guillaume Delbar, que je remets en cause mais la spoliation du débat démocratique, via les règlements de comptes, les trolls, ... Entre le sortant et les dissidents de sa propre majorité.

Alors, n'écoutez pas les flatteurs (Dans une célébrissime fable de la Fontaine, un corbeau avait reçu une terrible leçon, par un goupil, sans aucune allusion au réel... Bin quoi vous me connaissez), les faux-empathiques, les péremptoires, les mystico-mythos (article à venir sur cette nouvelle catégorie sévissant dans le PPR), ... Multipliez vos sources d'information et recoupez-les entre elles. Usez de votre libre-arbitre en vous posant les bonnes questions. Exigez des candidats et de leurs colistiers les preuves de leur cursus. Participez aux débats publics, essentiellement, ceux contradictoires entre concurrents mais, aussi, participants...

N'hésitez pas à faire connaître, le plus largement possible, votre blog préféré : "Sauvons Roubaix" donnant, une vision non-formatée et, totalement libre, de la vie publique made in Roubaix, en s'évertuant à être un support citoyen de réflexion et, aucunement, un "kit-à-penser", car pour des raisons étranges et mystérieuses (ou si peu), toutes les structures supposées informer, le public, ne relaient jamais les infos même d'intérêt général de ce blog. Et, aucune des radios locales : Pastel FM et Radio Boomerang n'a répondu à ma sollicitation de bénéficier, d'un créneau temporaire, afin de couvrir les municipales (?).

Force est de constater qu'à Roubaix, tout le monde (politique, médiatique, ...) se dit, haut et fort, favorable à la diversité, à la liberté d'expression, à la pluralité des intervenants, ... Mais, dès qu'un électron-libre expérimenté propose, autre chose, c'est le silence-radio !!!

Et, à présent, après mes sempiternelles digressions notables et notoires, je vous présente, Mesdames et Messieurs, mes vœux les plus sincères pour l'année 2020 !!!

Affaire à suivre...

Khader Moulfi

Pour "Sauvons Roubaix"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article