Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Explication de texte : Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup... Sur Sauvons Roubaix, quand ça paraît flou, c'est qu'il y a des Roubaignots-Garous dans le coup !!!

Oops !!! Cinq redoutables Roubaignots-Garous grognant : "Quand on arrive en ville"... Sont-ce les 5 grands-électeurs de Roubaix en Commun, portés disparus, qui se seraient métamorphosés, depuis l'élection de MC Chef de File, en attendant la désignation du Chef du Chef de File, pour prétendre à la succession de l'actuel édile ???

Oops !!! Cinq redoutables Roubaignots-Garous grognant : "Quand on arrive en ville"... Sont-ce les 5 grands-électeurs de Roubaix en Commun, portés disparus, qui se seraient métamorphosés, depuis l'élection de MC Chef de File, en attendant la désignation du Chef du Chef de File, pour prétendre à la succession de l'actuel édile ???

Quand c'est flou, c'est qu'il y a un loup disait la mamie de Titine from Rijsel... Mais, sur votre blog préféré : "Sauvons Roubaix", ce qui peut paraître flou, pour certains d'entre vous, ne l'est pas pour beaucoup d'entre nous mais, de vous à nous, on peut arranger le coup !!!

Interpellé sur Twitter, par Bruno Renoul, journaliste à la Voix du Nord et Nord Eclair (Edition de Roubaix), sur mon précédent article (voir ci-dessous), celui-ci m'avait reproché d'être prolixe, flou et de tourner autour du pot (?). S'ensuivit un très long échange, plutôt sympa, à l'issue duquel chacun campa, après détente sans entente, sur ses positions initiales !!!

La joute écrite, par tweets interposés, étant publique, Bruno Renoul ne verra pas d'inconvénient, logiquement, à être cité dans mon article car il est l'un des très rares lecteurs, à n'avoir pas compris, mon pamphlet satirique et, par extension, j'en profite pour faire, au passage, une petite explication de texte pour tous les gens dans un flou similaire.

Je suis l'un des précurseurs, des sites web militants et interactifs, ayant écrit sur de nombreux supports, à compter des années 90, à l'époque où internet était encore balbutiant et, dès le départ, j'ai opté pour utiliser un style personnalisé et décalé inspiré, bien évidemment, par ma personnalité, mon cursus, mes expériences de terrain, ... Mais, également, par mes influences musicales, littéraires, cinématographiques, théâtrales  ... 

Sur le plan humoristique, j'ai toujours préféré le non-sens, l'absurde, le burlesque, ... Qui sont très proches et, en même temps, avec de petites nuances, des Marx Brothers, des Monty Python & Co, au comique de la tarte à la crème et des coups de pied aux fesses, quand bien même existerait-il des génies dans ce genre visuel (Chaplin, Keaton, ...). 

Et, le tout enrobé de satire...

Par ailleurs, "Sauvons Roubaix" n'a jamais eu vocation à faire de l'information généraliste, suivant l'actualité, car ce blog citoyen et apolitique est focalisé, quasi-exclusivement, sur Roubaix, afin d'évoquer, de dénoncer, de décrypter, ... Des faits liés, à la commune, en vue d'ouvrir des débats publics nécessaires à toute société démocratique en bonne santé.

A l'approche des élections municipales de 2020, période de tous les dangers, j'ai transposé la réalité sordide, dans un monde imaginaire et déjanté mais bien réel, la Delbarie, où le "The Horror Politicard Picture Show" est infesté de créatures monstrueuses (les roubaignots-garous, les alimentaires, les girouettes, ...) dans tous leurs états !!!

Certes, de nombreux fidèles internautes me suivent, depuis des lustres et, par conséquent, se sont familiarisés, avec mon univers de ouf mais, toutefois, à l'instar de mizote qui, tout môme, avais fait l'effort d'entrer, dans celui de San-Antonio, au point d'en devenir expert, le néophyte de "Sauvons Roubaix" peut maîtriser, très aisément et rapidement, ses codes qui, vus à travers le prisme de la "Ligue du Premier Degré", encouragée par les plus activistes de mon "non-fans club", pourraient mener, tout droit, vers la cellule capitonnée et le pyjama renforcé qui se ferme, dans le dos, communément appelé "camisole de force".

Plus sérieusement, j'ai rédigé ce pamphlet satirique brocardant, dans la joie et la bonne humeur, avant les coming-out officiels survenus, le spectacle grand-guignolesque ponctué d'alliances contre-nature, de dissensions opportunistes suivies de ralliements tragi-comiques, ... Faisant des pires ennemis d'hier, les meilleurs amis d'aujourd'hui... Et, ne pas nommer, les protagonistes, était un choix délibéré car, en réalité, les gens connaissant, un peu, le paysage politicard roubaisien (PPR) avait pigé dès le début, sans la nécessité du recours au "outing", car c'était vachement facile de deviner, le casting de ces virevoltants alimentaires confirmé, jour après jour, par les annonces, les photos, ... 

Mon tweet illustré, par des photos de Roubaix En Commun, corrobore, au plus fort, ces jeux de chaises musicales dissonantes que j'ai anticipés mais, of course, ce n'est pas l'apanage exclusif de ce collectif d'ego très prononcés caractérisant, de facto, un oxymore politicard.

En revanche, dire de mézigue que je tourne autour du pot n'est pas pertinent et mes publications démontrent que lorsqu'il s'agit d'appeler un chat, un chat, je ne suis pas le genre à me faire la belle face aux roubaignots-garous (euh, j'ai osé la faire celle-ci quoique, d'une certaine manière, on demeure dans le liturgique quasi-(grosso)-modo). 

Et, chambrer le landerneau "girouetto-compatible" était plus amusant, via la description de l'ambiance générale que je prédisais (avérée à présent), en lieu et place du listing nominal. 

Et, qu'on se le dise, la vérité ne se cache pas, systématiquement, au fond du puits car, régulièrement, on la trouve sur votre blog préféré subissant, ma procrastination légendaire arrivée, sur le tard, engendrant une sous-alimentation, de celui-ci, depuis la fermeture de la plate-forme du Nouvel Obs, en juin 2017, ayant viré tous les blogueurs électrons-libres, après la victoire d'Emmanuel Macron (je devrais leur demander une rémunération de pigiste, en compensation, car l'explication était la conformité avec leur ligne éditoriale).

Bienvenue aux nouveaux internautes s'il y en a eu...

Affaire à suivre...

Khader Moulfi

Pour "Sauvons Roubaix"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article