Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Delbar reste al'barre, Doc Amrouni dans le déni... Et, makach walou les croquettes pour les girouettes !!!

La Delbarie l'a emporté sur la calomnie de la part de très nombreux pro-Amrouni (Photo capturée à partir de la vidéo de France 3 Hauts-de-France) !!!

La Delbarie l'a emporté sur la calomnie de la part de très nombreux pro-Amrouni (Photo capturée à partir de la vidéo de France 3 Hauts-de-France) !!!

Dimanche 28 juin 2020, peu avant 20 heures, les résultats du second tour de ces très étranges élections municipales 2020, à Roubaix, tombent et le maire-sortant, Guillaume Delbar, l'emporte avec 56,20%, soit 5776 voix et 42 sièges au conseil municipal... Quant à lui, Karim Amrouni, son unique challenger obtient 43,79%, soit 4500 voix et 11 sièges !!!

Selon les usages et convenances, on ne peut que féliciter le vainqueur susnommé et ses colistiers issus de la liste "Roubaix, Avenir" qui, à leur avantage, ont mené une campagne plutôt honorable, à l'instar de 2014 (même si certains de ses colistiers et leurs comparses n'avaient pas adopté, de notoriété publique, des pratiques exemplaires), notamment, en ne répliquant pas aux multiples provocations, insultes, propos infamants, ... De leurs détracteurs dont les plus acharnés dépassèrent largement les limites de l'acceptable. Une élection ne justifie pas tout, surtout, lorsque d'aucuns s'autoproclament "irréprochables".

Tout ça pour ça, à présent, que les urnes ont parlé... D'autant plus que tous les prétendants au trône de Roubaix avaient présenté, ces municipales, comme un "stop ou encore" de la Delbarie, nonobstant leur contexte trop singulier (abstention de 77,25%, soit 36237 de non-votants sur les 46910 inscrits sur la liste électorale. Covid-19, etc.) préjudiciable à tous !!!

Mais à défaut d'un quorum aux fins de valider, un scrutin, la participation de 22,75% (soit 10673 votants) ne remet pas en cause, cette victoire, quand bien même certains se complaisent à alléguer que c'est l'abstention qui aurait gagné... Bin que nenni, les absents ont toujours tort, en se référant à l'adage, sans que l'on puisse analyser leur défection.

Néanmoins, l'édile reconduit, pour six ans, Guillaume Delbar, sait fort bien que son nouveau mandat sera beaucoup plus ardu que le précédent, l'obligeant à fixer un cap et à construire une politique d'envergure sur moult thématiques primordiales pour les Roubaisiens : sécurité, propreté, socio-économique, ... (Cf. Vidéo-reportage de France 3 ci-dessous). 

Et, dans la nuit de dimanche à lundi, on entendit le cri terrible des girouettes et, non moins alimentaires, ayant pris acte que : "Makach walou les croquettes pour les girouettes" !!!

L'expression dialectale dérivée de l'arabe "makach walou" pourrait se traduire, fidèlement, par "que dalle", ce qui constituera, in fine, la récompense des quidams virevoltants, qui devront patienter, encore six années, avant de "regirouetter" (néologisme de rigueur). 

Tout le spectacle déplorable auquel nous avons assisté, depuis 2019, ne leur apportera rien et, bien évidemment, on ne sera pas assez naïfs pour croire, les amrounistes du courant dit "mystico-mythos" criant, sur tous les toits (bin, c'est la place naturelle des girouettes utiles), qu'ils agissaient, dans l'abnégation la plus absolue, exclusivement, dans l'intérêt général de la commune et de ses habitants (croire à ce très cher Petit Papa Noël est plus plaisant).

Et, pour bibi, ces municipales relevant du grand cirque ne s'arrêtent pas, au soir du 28 juin et, par conséquent, je reviendrai sur ce qui m'a vraiment déplu et les actions que j'entends mener... Mais, je n'ai pas souhaité introduire un recours en annulation de l'élection.

Bin, il n'y a pas de troisième mi-temps, dans les municipales, pour pouvoir continuer !!!

Bin, il n'y a pas de troisième mi-temps, dans les municipales, pour pouvoir continuer !!!

Dans un remake tragi-comique du mauvais cinéma, de Ségolène Royal qui, au soir de sa défaite à la présidentielle 2007,  face à Nicolas Sarkozy, avait sombré dans un délire hystérique affirmant qu'elle serait la gagnante malgré avoir perdu... Et, Doc Amrouni et ses disciples ont déclamé la même chose : "On ne peut pas dire qu'on n'a pas réussi" (?).

Certes, Pierre de Coubertin disait : "L'important dans la vie, ce n'est point le triomphe mais le combat. L'essentiel n'est pas d'avoir vaincu mais de s'être bien battu." mais, dans un processus électoral, essentiellement, pour ce qui concerne les élections municipales et leur mode particulier d'attribution des sièges, la victoire est quand même capitale voire le but.

Quant au score, il est considérable mais Doc Amrouni omet de préciser que s'il était à la tête d'une liste "outsider", lors du premier tour, ce n'était plus le cas pour la finale car, seul qualifié, il devenait le "Radeau de la Méduse" et/ou "L'Arche de Noé", pour tous les recalés s'accrochant, à lui, pour ne pas disparaître totalement du paysage politicard roubaisien. 

Persona non grata auprès de la gauche, avant la phase éliminatoire, Karim Amrouni est devenu, ensuite, le plus convoité, au motif qu'il devenait la seule branche à laquelle se raccrocher, avec le soutien de tous les partis de la gauche vraie ou supposée (incluant la fédération départementale, du Parti Socialiste, ayant désavoué les dirigeants de sa section roubaisienne ayant rejeté la fusion) et de personnalités (René Vandierendonck dit "Vandie", Ségolène Royal dite "la maldonne poitevine, Martine Aubry dite "Titine from Rijsel" qui a failli devenir l'ex-maire de Lille), ... Que j'ai chambrés ici-même car ils le valent bien !!!

C'est logique que Karim Amrouni, devenant l'ultime "vaisseau" pour la gauche le décriant, précédemment, ait pu bénéficier d'un report de voix, à l'occasion de ce duel devenu, par voie de conséquence, un affrontement fabriqué et de façade : droite Versus gauche.

Néanmoins, il serait impertinent d'en tirer des conclusions trop hâtives, sur un prétendu retour durable de la gauche unie et, en l'occurrence, gageons que parmi les onze conseillers municipaux d'opposition résultant, de cette "liste fricadelle", deux à trois groupes pourraient en émaner, notamment, celui des verts (avec possible ralliement de la communiste Christiane Fonfroide), un groupe socialiste et apparenté pour tenter de faire renaître, de ses cendres, la section locale en état de mort clinique, ... Doc Amrouni n'étant pas en position de force pour incarner et imposer, le rassemblement unitaire, car ce que la gauche pensait de lui, auparavant, elle doit toujours le penser maintenant car, objectivement, ce mariage de la carpe et du lapin paraît être sans lendemain.

Autre ineptie plutôt drôlissime, oser déclarer que la dynamique "Roubaix en Commun" aurait permis, également, l'émergence d'un renouvellement, au sein du landerneau politicard roubaisien et, bien entendu, il suffit de voir les 11 élus, pour se convaincre du contraire car entre ex-adjoints, élus de très longue durée, ex-apparatchik du PS, ex-directeur général adjoint de la Ville de Roubaix, je ne compte que quatre novices relatifs.

Les non-élus n'ayant aucun statut ni fonction (le "shadow-cabinet" inclus)...

Enfin, les dénis du Doc Amronui auraient-ils causé sa perte ??? Déni d'avoir participé au déclin de Roubaix quand il était dans la majorité municipale (2008/2014) avec plusieurs de ses colistiers. Qu'on se le dise, une ville qu'on laisse prospère et saine, ne se dégrade pas en six ans. Déni d'être LREM (il a pris ses distances après avoir été éconduit à deux reprises). Déni de ne pas habiter Roubaix mais juste d'y exercer (les 30000 salariés non-résidents devraient-ils, aussi, voter et être éligibles au conseil municipal de céans ???), ...

Samedi 04 Juillet 2020 (date du "Independence Day" aux USA), à 15H30, se déroulera le conseil municipal d'installation, du nouveau conseil municipal, qu'il sera possible de suivre sur Youtube..

Affaire à suivre et, toujours, dans la joie et la bonne humeur of course...

Khader Moulfi

Pour "Sauvons Roubaix"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article