Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Présidentielles 2012 : Faîtes vos jeux, rien ne va plus mais vraiment plus puisque le Peuple perdra à tous les coups (et c'est peu dire) !!!

 

Presid2012.JPG

 

Voici à peu de chose près, le casting principal du "politicard show" afférent aux Présidentielles 2012, en attendant de savoir qui sera le vainqueur, du duel Martine AUBRY Versus François HOLLANDE, lors des primaires socialistes du mois d'octobre 2011 !!!

 

 

 

 

Les points communs, avec le jeu de la roulette et les élections présidentielles, sont, essentiellement, la montée fulgurante d'adrénaline, du moins pour le joueur obsessionnel compulsif ou le novice, lorsque le croupier lance la boule. L'espoir gigantesque placé, entre les mains du hasard et/ou d'une très hypothétique martingale, pour que le bon numéro sorte. La bille qui tourne en rond, de façon vertigineuse, à l'instar des pauvres électrices et électeurs infortunés (pléonasme de rigueur !) que nous sommes... Et, in fine, la terrible douche froide, au moment de l'annonce du résultat, car une célébrissime expression populaire ne dit-elle pas, mes très Chers Internautes adorés (es), que : "Le casino gagne à tous les coups" ???

 

Et, notre "drame" électoral chronique réside, notamment, dans la médiocrité de l'offre politique contraignant, telle une sempiternelle malédiction antirépublicaine, à devoir choisir, systématiquement, entre la "peste" et le "choléra" ou, à défaut, de s'abstenir de voter, ce qui fait le jeu du système pervers de la vraie/fausse démocratie française.

En l'espèce, je suis un farouche partisan, conformément au très noble combat citoyen de notre ami de Saint-Brieuc, Gérard GAUTIER (lire mon article), de faire reconnaître, dès à présent, le vote blanc ou nul comme "suffrage exprimé", afin de pouvoir remettre, en extrême urgence, la "vox populi" souveraine au cœur de notre vie démocratique placebo puisque captée, depuis des décennies, par une sordide aristocratie ripoublicaine sans foi ni loi (népotisme, clientélisme, ...).

 

Certes, la souveraineté est volée, au Peuple français, ... (Lire la suite de l'article en cliquant sur ce lien). 

 

 

Retrouvez-moi sur ma page Facebook (en cliquant sur ce lien).

 

Khader MOULFI

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pangloss 27/07/2011 21:14



Oui, ça se défend. Mais je trouve le vote blanc plus clair.



Pangloss 25/07/2011 11:36



D'accord pour le vote "blanc". Je le suis moins pour le vote "nul" qui est difficile à interpréter: il peut être le résultat d'une erreur matérielle de l'électeur ou d'une méconnaissance des
règles. Il peut aussi être la manifestation d'une opposition fondamentale au principe même de l'élection ou de la démocratie. Sans parler de la blague de potache (certains sont restés de grands
enfants!). En revanche, le vote blanc est la manifestation qu'aucun candidat ou aucun parti ne satisfait l'électeur qui s'exprime ainsi.



khadermoulfi-presidentielles2012 26/07/2011 17:28



Bonjour Pangloss et à toutes et tous les internautes,


Par vote nul, il faut s'entendre car c'est un terme générique englobant tout. Certes, il y a l'erreur matérielle, essentiellement, les bulletins en doublon soit collés soit mis pour espérer
gonfler le score de leur candidat. En général, les doublons sont acceptés, comme j'ai pu le constater en dépouillant, régulièrement, le scrutin, après destruction du surplus.


En revanche, certains votes nuls ont, plus ou moins, un sens citoyen. Les inscriptions sur les bulletins, par exemple, émanant d'une volonté de faire passer un message soit politique soit
contestataire. 


Les élections doivent, par définition, demeurer un acte sérieux mais, au-delà de la blague de potache (pouvant, toutefois, avoir un sens pamphlétaire plus ou moins inspiré), il y a,
également, des opérations militantes utilisant, les voix et voies électorales, pour interpeller, le système, via les préfectures et les RG, sur des sujets occultés par les politiciens.


En l'espèce, le vote nul peut avoir autant de sens que le vote blanc.


Bien Cordialement


Khader MOULFI 



Pangloss 24/07/2011 09:13



Entièrement d'accord avec le principe "Blanc, c'est exprimé!".


La dérision que j'utilise quelquefois dans mes articles n'a pour but que de faire tomber les masques de la démagogie utilisée par la classe politique.


L'entrée dans la communauté "Ricanons"? Bientôt! Après quelques articles.
Salut!



khadermoulfi-presidentielles2012 24/07/2011 17:08



Bonjour Pangloss et à toutes et tous les internautes,


Pour une démocratie plénière, le vote blanc et nul doit être considéré comme suffrage exprimé et, en toute objectivité, je pense que nous aurions d'énormes surprises, le cas échéant, car ce
dernier risquerait de faire annuler de nombreux scrutins eu égard à la médiocrité de l'offre politique inchangée depuis des décennies  !!!


La véritable opposition populaire ne serait plus, selon le cas, la gauche ou la droite mais, en l'occurrence, la censure d'un système politique clanique voué, bien évidemment, à la
disparition.


L'humour caustique et décalé est la seule façon de critiquer, les "princes qui nous gouvernent si mal", en restant courtois puisque, si l'on pensait au premier degré, les noms d'oiseaux et
d'insectes fuseraient tant cette aristocratie ripoublicaine fait mal au Peuple.


Bien Cordialement


Khader MOULFI