Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Municipales 2020 à Roubaix : Débat Delbar Versus Amrouni sur France 3 Nord, lundi 15 juin à 18H00... Les questions qui devraient être posées selon mizote !!!

Contrairement à l'illustration volontairement caricaturale (merci à l'un de mes potes de l'avoir dessinée car, mézigue, j'ai le niveau en dessin d'un enfant d'école maternelle et, encore, pas trop doué) , je pense que l'électorat roubaisien, dans sa grande majorité, voudrait un vrai débat de fond en lieu et place d'une "battle" pour déterminer, par des postures outrancières voire impostures, qui pisse le plus loin (bin, c'est l'expression consacrée) !!! Et, je ne suis pas le genre à reproduire le comportement très douteux, de Paul Amar, le 1er juin 1994 dans le 20H00 de France 2, lors du second débat télévisé : Jean-Marie Lepen Vs Bernard Tapie (campagne pour les Européennes du 12 juin 1994).

Contrairement à l'illustration volontairement caricaturale (merci à l'un de mes potes de l'avoir dessinée car, mézigue, j'ai le niveau en dessin d'un enfant d'école maternelle et, encore, pas trop doué) , je pense que l'électorat roubaisien, dans sa grande majorité, voudrait un vrai débat de fond en lieu et place d'une "battle" pour déterminer, par des postures outrancières voire impostures, qui pisse le plus loin (bin, c'est l'expression consacrée) !!! Et, je ne suis pas le genre à reproduire le comportement très douteux, de Paul Amar, le 1er juin 1994 dans le 20H00 de France 2, lors du second débat télévisé : Jean-Marie Lepen Vs Bernard Tapie (campagne pour les Européennes du 12 juin 1994).

La nouvelle est tombée, en début de semaine, le débat entre le maire-sortant Guillaume Delbar (candidat à sa propre succession) et Karim Amrouni aura lieu, le lundi 15 juin 2020 à 18H00, sur France 3 Hauts-de-France (édition Nord), à l'occasion du second tour des élections municipales 2020, à Roubaix, reporté pour cause d'épidémie de "covid-19" !!! 

Ayant déjà eu l'immense plaisir d'être interviewé en direct, par la charmante (à tous les sens du terme) et talentueuse Virna Sacchi (J'espère qu'il est encore permis, dans ce monde hystérique si cruel de oufs, de rendre un hommage mérité et sain, à une représentante de la gent féminine alliant compétences et "bellegossitude", sans être taxé de "sexisme" primaire !!!), sur le plateau de son journal, il est indubitable que son professionnalisme sera, amplement, à la hauteur de la tâche journalistique à accomplir.

En revanche, Madame Sacchi doit, très certainement, mener une vie normale expurgée des spécificités grand-guignolesques, du landerneau politicard roubaisien (ou paysage politicard roubaisien : le PPR), en pleine tournée du " The Politicard Horror Picture Show made in Roubaix", que nous devons subir, telle une malédiction, tous les six ans (lire en cliquant).

Je suis persuadé que la susnommée ignore l'existence des roubaignots-garous, des étrolls, ... Peuplant la faune horrifique de céans, sans omettre nos girouettes locales pouvant retourner leur veste, plusieurs fois durant une élection, à la vitesse de l'éclair, poussant ce pauvre Arturo Brachetti à se vautrer dans l'un des sept péchés capitaux : l'envie (on comprend mieux pourquoi le célébrissime maître du "quick change" est venu, plusieurs fois chez nouzote, ce devait être pour percer les secrets du "girouettisme" à la roubaisienne).

Connaît-elle, au moins, le maléfique et fulgurant virus "croquettes-59100" à l'origine de ce terrible fléau sévissant, exclusivement, dans la ville la plus pauvre de France  ???

En l'espèce et nonobstant ses aptitudes indéniables, Lady Virna sera-t-elle en mesure de décrypter, les codes de déroute, tout en décelant bobards et autres ??? 

Pour ce qui concerne Guillaume Delbar, l'exercice devrait être plus aisé car, après six années de mandat d'édile, l'essentiel sera basé sur son bilan et son programme 2020/2026, en cas de victoire, d'autant plus que ses colistiers sont quasiment les mêmes qu'en 2014.

En outre, celui-ci semble s'être modéré, très significativement, au niveau des promesses électorales plutôt "attractives" et ponctuées de "fastoche", car la confrontation quotidienne avec la terrifiante réalité du terrain, ça calme, ça rend pragmatique et c'est tant mieux.

En bref, ce sera un stop ou encore en parfaite connaissance de cause...

Par contre pour Doc Amrouni, ce sera, objectivement, les 12 travaux d'Hercule en pire, pour notre attachante journaliste, sans détenir les pouvoirs du demi-dieu, pour ce faire, sur de très nombreux points antinomiques, équivoques et obscurs qui seront évoqués ci-après (?).

L'électorat roubaisien a le droit de savoir qui sont, réellement, Karim Amrouni, ses colistiers et les membres de son staff, en ne prenant pas, pour argent comptant, sa propagande.

En premier lieu, Karim Amrouni ne réside pas à Roubaix, au titre de son domicile réel, ce qui relève du véritable secret de Polichinelle, puisque tout le monde sait qu'il est Lillois (je m'abstiendrai de publier, son adresse personnelle, par souci du respect de la vie privée).

Le Doc si prolixe, à l'accoutumée, lorsqu'il s'agit de raconter son cursus et celui de sa famille, a omis de signaler qu'il n'était pas Roubaisien... Mais qu'il a pu se rendre éligible, au conseil municipal, en exerçant une activité libérale de dentiste-orthodontiste, en vertu de l'article L.228 du Code Electoral mais, diantre, pourquoi ne le dit-il pas explicitement ???

Quand le sujet est abordé, sur les réseaux sociaux ou frontalement, son clan argue qu'il exerce sa profession, depuis plus d'une décennie, dans l'un des quartiers les plus pauvres de France, comme s'il faisait une action bénévole au profit des plus défavorisés (?). 

Néanmoins, mes vérifications viennent contredire ce prétexte fallacieux...

Le Sieur Amrouni ne semble pas avoir opté pour accomplir son "sacerdoce", à Roubaix, à l'origine puisque son premier cabinet fut lillois (du 01/10/1996 au 31/12/1999). Le second fut implanté, à Arras, du 1er juillet 2003 au 30 juin 2008, alors qu'il siégeait, d'ores et déjà, au conseil municipal de Roubaix, ès qualité d'adjoint à la santé, à compter de mars 2008.

Anomalie très significative, comment celui-ci a-t-il pu être, légalement, le colistier de Vandie, en 2008, sans habiter ni pratiquer à Roubaix ???

Le 1er novembre 2008, soit plus de huit mois après les échéances municipales, il ouvre, finalement, un cabinet dentaire à Roubaix mais, pour des raisons étranges et mystérieuses (ou si peu), il le ferme le 1er septembre 2013, pour en installer un nouveau, à cette date et, dans le même immeuble mais néanmoins, en utilisant l'autre rue de son implantation... Exit le simple transfert de siège social mais création d'un nouvel établissement, cinq années après, serait-ce une astuce pour relancer le dispositif "zone franche urbaine" expiré ???

Apparemment, plusieurs aubaines (normal dans la ville de La Redoute) se sont offertes, au susnommé, rendant l'aspect caritatif vanté, par ses disciples, beaucoup moins convaincant. 

Quant à mes sources, j'ai utilisé le site "Infogreffe" (greffes des tribunaux de commerce) et le Répertoire "Sirene" de l'Insee, dont la fiabilité est indiscutable.

Mais là où le bât blesse, c'est que la tête de liste de "Roubaix en Commun" n'est pas la seule à ne pas résider, à Roubaix, puisque sa seconde colistière, Nadia Belgacem (présente dans la majorité municipale 2008/2014 à l'instar de Doc Amrouni), est de Tourcoing et, dans les douze premiers, j'en dénombre, en tout, entre quatre et cinq dans cette situation plutôt cocasse, car jusqu'en mars 2014, on alléguait que l'ex-capitale du textile était sous la tutelle de Martine Aubry et de Lille (pour ce qui concerne la Métropole Européenne de Lille) et, ensuite, de Gérald Darmanin et de sa commune. Avec les amrounistes, on sera sous l'autorité, si victoire miraculeuse, d'un Lillois et, en même temps, d'une Tourquennoise (ironie du sort édifiante émanant du pur macronisme).

Je compte aller consulter, prochainement, les dossiers de candidature dans leur intégralité.

Par ailleurs, c'est l'occasion d'ouvrir, un débat démocratique d'intérêt général, dans la perspective de réformer la loi sur l'éligibilité au conseil municipal et à la liste électorale, ce que j'avais soulevé dans mon billet du 13 décembre 2019 voir ci-dessous).

 

En second lieu, en complément de la liste "fricadelle" (dixit Pascal Ramat, 26ème colistière, dans son communiqué relayé par la presse locale) qui a fustigé, son propre camp, en le taxant de faire du clientélisme, du communautarisme, ... Ce que j'avais déjà dénoncé, sur les réseaux sociaux, face à certaines dérives, il faudrait aussi se pencher sur le "programme" et quel programme au demeurant, c'est totalement abracadabrantesque !!!

En le lisant, je me suis dit que Doc Amrouni aurait dû acheter, le Code Général des Collectivités Territoriales, ainsi que l'équivalent des "Communes pour les Nuls" car, manifestement, il semble avoir de très sérieuses lacunes dans ce domaine.

Nul besoin d'être l'heureux détenteur, de la lampe magique à frotter, car inspiré par Lagardère, c'est lui qui viendra, vers nous, en anticipant nos souhaits à matérialiser.

L'orthodontiste donne l'impression d'avoir conçu, ses propositions ciblées et racoleuses, comme s'il était le "génie" de la lampe merveilleuse d'Aladin, parce que le djinn du "Voleur de Bagdad" est, quant à lui, un sacré radin qui limite les vœux à trois mais, après son expérience en Vandierie et Duboisierie, le Doc connaît, désormais, sur le bout des doigts, tous les rouages du clientélisme, du communautarisme et tout le toutim.   

Et, dans son équipe, il n'est pas le seul à maîtriser ça puisque, tel que je l'affirmais, dans l'un de mes écrits précédents, "Roubaix en Commun", surtout, depuis la liste de fusion, c'est la Vandierie revival mais sans Vandie (principal responsable du chaos à Roubaix) !!!

De façon non-exhaustive, voici quelques projets sur le gril du Doc.

Une mini-forêt urbaine sur les Places de la Fraternité et du Travail. Envisage-t-il, également, de réintroduire l'ours et le loup quoique sinon la faune horrifique de céans (roubaignots-garous, girouettes, étrolls, ...) pourraient y trouver refuge, durant les six prochaines années, car cette dernière ne ressort que pour les municipales ???

A-t-il fait mesurer l'impact sur la luminosité et autres nuisances, pour les riverains, via ses mini-forêts de combien d'arbres au juste ???

En outre, son intention de planter des tas d'arbres, sur la Grand'Place, en dessous de laquelle se trouve la plus grande station de métro, a-t-elle fait l'objet d'une étude de faisabilité car ça semble très audacieux (dixit Renaud Tardy sur Twitter) ???

Autre question pertinente : Doc Amrouni prévoit d'engager 12 policiers municipaux supplémentaires mais quid du maintien de leur armement létal ??? 

On se souvient de la polémique suscitée, lors de la délibération afférente à la fourniture de pistolets automatiques, pour laquelle étaient hostiles plusieurs de ses colistiers (Christian Carlier, Tonino Macquet, ...) et soutiens. Quant à lui, David Guilbert s'était illustré en qualifiant, la police municipale, de "milice privée" (associée au terme "tueurs").

Autant de divergences idéologiques sur cette thématique primordiale, au sein du même groupe, risquent de contrarier, n'en doutons pas, la mise en place d'une politique de sécurité municipale pragmatique, essentiellement, quand on connaît certains colistiers et quidams, dans l'ombre de la coulisse, de ces municipales ubuesques et sans précédent.

En l'espèce, la majorité de ces promesses aussi démagogiques que clientélistes relève, davantage, d'un festival de bonimenteurs (arracheurs de dents, conviendrait mieux), que d'un programme crédible et applicable d'intérêt général.

Beaucoup de ses offres électoralistes et fantaisistes ne sont pas de la compétence, de la commune et, quand ça l'est, il y a transfert vers la MEL et, si victoire, la configuration des maires et conseillers communautaires déjà élus ne lui sera pas favorable pour pouvoir y peser.

Beaucoup sont du ressort de l'Etat et/ou de la Région et/ou du Département et moult n'ont pas de cadre légal et légiférer est le domaine exclusif du Parlement.

De surcroît, comment Karim Amrouni entend-il financer, tout cela car, à moins de détenir la mythique corne d'abondance, de Ploutos, dieu grec de la richesse et de l'abondance, le budget municipal n'est pas illimité, sauf à faire des économies drastiques ailleurs comme, par exemple, baisser les subventions les plus importantes (Musée La Piscine, Le Colisée, ...) et, dans ce contexte, il faudrait l'annoncer, clairement, aux électeurs, sinon on risque de sombrer, à nouveau, dans l'ère du saupoudrage à la "Vandie" ???

Et,si d'aventure Doc Amrouni & Co décidaient, effectivement, de prendre aux riches (les structures très bien dotées) pour donner aux pauvres, il aura ses mini-forêts urbaines de "Sherwood", pour s'y cacher à l'instar de Robin des Bois.

Voilà les questions partielles car il y en a encore de très nombreuses que j'aurais aimé poser à Karim Amrouni.

Affaire à suivre...

Khader Moulfi

Pour "Sauvons Roubaix

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article