Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SAUVONS ROUBAIX

SAUVONS ROUBAIX

Blog de Khader Moulfi pour commenter et créer l'actualité tous azimuts, de manière caustique et décalée, de Roubaix et ses habitants (es), sans langue de bois et sans occulter les sujets qui fâchent. Diligenterie, Vandierie, Duboiserie, Roubaignots-Garous, béni-oui-oui, alimentaires, girouettes, ... Seront de la fête en attendant, 2020, date fatidique de l'hystérie politicarde de céans !!! Accessoirement, lanceur d'alerte (s) et procédurier d'intérêt général...

Quand La Condition Publique de Roubaix nous fait une "Jawad" sur Dieudonné : Vraie quenelle ou faille spatio-temporelle ???

La Condition Publique de Roubaix... Haut lieu pour bobos mais pas pour les Roubaignots !!!

La Condition Publique de Roubaix... Haut lieu pour bobos mais pas pour les Roubaignots !!!

Hier soir, la rumeur persistante quant à la représentation annoncée, du Sieur Dieudonné M'Bala M'Bala, à La Condition Publique, s'est confirmée... Et, aussitôt, le directeur de l'établissement public de coopération culturelle susnommé, en l'occurrence : Jean-Christophe Levassor a publié, sur Twitter, une défense digne du très singulier logeur des terroristes : Jawad Bendaoud, actuellement, devant le tribunal correctionnel de Paris !!!

Certes, Mister Levassor n'a pas dit, à l'instar du "fou-furieux" susvisé, qu'il rendait service mais, en revanche, il a allégué, de manière quasi-puérile,  s'être fait "piéger" puisque la salle fut louée,  en réalité, par une société de cosmétique et, aucunement, par l'humoriste controversé et condamné, à plusieurs reprises, pour incitation à la haine raciale (?).

En l'espèce et, selon la version officielle, la location fut consentie, à la société de comm' : "L'Esprit de la Forêt SASU" (Lire l'article gratuit de 20 Minutes en cliquant sur ce lien).

Il semblerait que l'incompétence indéniable doublée d'un amateurisme ubuesque (hautement rémunéré en contrepartie), de la direction de l'EPCC, soit à l'origine, de ce "couac", car même un "stagiaire" doté de notions basiques aurait été en mesure d'effectuer, les vérifications élémentaires qui s'imposaient... Ladite société sise, à Saint-Lubin-de-la-Haye (Eure-et-Loir), fief de Dieudonné, étant dirigée, tel un véritable "secret de polichinelle", tout comme "E-Quenelle" et "Les Productions de la Plume", par Noémie Montagne, son épouse, aux fins d'organiser, l'insolvabilité de ce dernier, en raison de ses très lourdes condamnations pécuniaires (Lire la fiche en cliquant sur ce lien).

En outre et, sauf erreur de ma part, je doute que la location de salles soit inscrite, dans les priorités de la Condition Publique, quand bien même sa mission de service public serait-elle trop floue voire incompréhensible, avec son jargon pseudo-élitiste : "Le projet est de devenir un nouveau laboratoire créatif, pluridisciplinaire, au croisement entre art, créativité, urbanisme et développement durable" (dixit la présentation sur son propre site -cliquer pour y accéder).

Euh, quand on a déclamé, tout ça, on a (presque) tout dit et, en même temps, rien dit... Et, ce n'est pas faute d'avoir réclamé, en vain, l'intégralité du projet, de JC Levassor, lui ayant permis d'accéder, à ce poste, engendrant une très vive polémique à l'époque !!!

Dieudonné a-t-il réellement mis, une "quenelle", à la Condition Publique de Roubaix ou, alors, c'est une simple faille spatio-temporelle née de l'incompétence cosmique de sa direction ???

Dieudonné a-t-il réellement mis, une "quenelle", à la Condition Publique de Roubaix ou, alors, c'est une simple faille spatio-temporelle née de l'incompétence cosmique de sa direction ???

Pour faire une petite digression, conformément à mes habitudes spécifiques mais, en l'occasion, pas hors-sujet, l'on ne peut que s'interroger sur la très probable faiblesse juridique, du contrat de location... Et mizote, vous me connaissez, je ne manquerai pas, de le requérir, car il s'agit d'un document administratif émanant d'un établissement public (?).

Dans la perspective de parachever, ma digression, force est de constater que les Roubaignots (associations, artistes, ...) peinent, quant à eux, à obtenir, cet endroit fortement subventionné (municipalité, métropole, région et département donc Etat itou), quand ils et/ou elles (mon quota limité d'écriture inclusive) ne sont pas issus (es), du "sérail", ce qui est la quasi-totalité, des locaux, au demeurant, depuis sa genèse pas très populaire. 

Toutefois et, en vue de justifier le maintien, du "show" décrié, Frédéric Minard, notamment, président de la structure, adjoint au maire de Roubaix chargé de la culture et conseiller communautaire, soutient que :

 

« Pour garantir la sécurité des personnes et du quartier, et pour ne pas participer à la stratégie évidente de victimisation de Dieudonné, nous avons pris la décision de ne pas annuler », souligne Frédéric Minard, adjoint au maire de Roubaix, chargé de la Culture.

 

Oops !!! Encore une "jawad" ne pouvant prospérer car, d'une part, le triomphalisme est supérieur à la victimisation, puisque les aficionados (das), de l'intéressé, sont aux anges eu égard à cette "arnaque"... Et, d'autre part, il y a une énorme différence entre, les contraintes de sécurité, pour une présentation cosmétique privée et la prestation scénique publique d'un trublion. Dans ce contexte, quid du plan de sécurité à l'appui du maintien de ce "one-man show" (?). En vérité, le maire de Roubaix : Guillaume Delbar ou, en cas d'absence, son adjointe chargée de la sécurité, Margaret Connell dite "Shérif Maggie" (ou "Sheriff Maggie), aurait dû procéder, à l'annulation de cette mascarade, pour trouble manifeste à l'ordre public, tout en interpellant, le préfet, pour obtenir des renforts policiers voire la CRS.

D'autant plus que les principaux dirigeants de la "Condi" (surnommée ainsi, par les heureux initiés, de Roubaix ou d'ailleurs, en bénéficiant à donf) confirment avoir eu connaissance, de la supercherie préméditée, plusieurs heures avant le début de l'entrée en scène.

Il est édifiant de prendre acte que la municipalité aurait eu peur, de 600 personnes (soit 1200 pour les 2 spectacles à la CP), alors que, par exemple, elle a fait interdire, toutes les manifestations des supporteurs algériens, lors du dernier mondial de football, représentant des dizaines de milliers de quidams (?).

Ces excuses tragi-comiques sont-elles encore une "jawad" ???

Pourtant, une grande partie du public, de Dieudonné, à la Condition Publique de Roubaix, ne semble pas ressembler à de redoutables "cailleras" mais à des "bobos barbus" ou pas... Donc, quel était le danger en cas d'interdiction ???

Pourtant, une grande partie du public, de Dieudonné, à la Condition Publique de Roubaix, ne semble pas ressembler à de redoutables "cailleras" mais à des "bobos barbus" ou pas... Donc, quel était le danger en cas d'interdiction ???

Si d'aventure, j'étais frappé de complotisme aigu, je dirais qu'il y aurait, dans cette affaire, de forts soupçons de clientélisme, sur fond de communautarisme, car Dieudonné est très apprécié, à Roubaix, puisqu'il feint de soutenir, la Palestine, en amalgamant "antisionisme" et "antisémitisme", sous couvert de multiples provocations (apologie nauséeuse de Faurisson, ...), ce qui constitue, bien évidemment, la clé de voûte, de son très juteux "business", tout en fédérant l'extrême gauche et l'extrême droite antisémite, en plus de moult "reubeux et autres pro-Palestine" embrouillés, très habilement et insidieusement, par l'ex-partenaire d'Elie Semoun. Mais ouf, je suis immunisé, heureusement et, depuis très longtemps, contre le "conspirationnisme" et tout le toutim... Mais, parfois, il revient m'assaillir !!!

La particularité, de La Condition Publique, d'être un EPCC administré, par la Ville de Roubaix, la Métropole Européenne de Lille (MEL présidée par Damien Castelain), la Région Hauts-de-France (présidée par Xavier Bertrand)... Avec le concours du Département du Nord (présidé par Jean-René Lecerf) et, n'en doutons pas, de l'Etat présidé par "Jupiter" of course (Emmanuel Macron quand il naquit simple mortel)... Impose une recherche, exhaustive, de toutes les responsabilités y afférentes et, le cas échéant, de les agrémenter de sanctions exemplaires !!!

Gageons que ce "scandale" viendra animer, le jeudi 08 février 2018, le conseil municipal roubaisien qui, en général, est soporifique, surtout, depuis 2014 et en périodes de budget, car je ne dois pas être le seul à être dubitatif, sur la "jawad", du "Dieudonné-Gate" !!!

Affaire à suivre...

 

Khader Moulfi

Pour "Sauvons-Roubaix"

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :